Quelle mutuelle quand on est au chômage ?

Vous êtes au chômage et vous craignez de ne plus bénéficier d’un recouvrement de vos frais de santé ? Pas de panique ! il existe plusieurs mutuelles chômage pouvant vous permettre de garder votre couverture sociale.

Bénéficiez d’un mutuel chômage selon votre situation

Il existe deux situations dans lesquelles vous pouvez être. D’une part, avant que vous vous retrouviez au chômage, vous étiez assuré par une mutuelle santé individuelle de votre choix. Par conséquent, étant au chômage, vous avez tout de même la possibilité de la garder. Si votre niveau de vie a subi une baisse suite au chômage, vous pouvez demander à votre mutuelle de baisser en gamme. L’autre situation est que vous avez été assuré par une mutuelle de groupe pendant votre activité professionnelle. Dans ce cas, cela signifie qu’une partie de vos cotisations a été payée par votre entreprise. Deux solutions s’offrent donc à vous, vous pouvez garder cette mutuelle de groupe si vous respectez certaines conditions. L’autre alternative est que dans le cas où vous n’êtes pas éligible ou si vous ne voulez pas en bénéficier de votre plein gré, vous devez vous souscrire à une mutuelle santé individuelle.

Bénéficiez de l’ACS

Si votre situation financière suite à votre chômage ne vous donne pas les moyens de vous souscrire à une mutuelle, vous pouvez avoir la possibilité de bénéficier de l’aide au complémentaire santé (ACS). L’ACS est une aide financière qui vous permet d’alléger les frais liés aux cotisations. Vous pouvez donc grâce à cette aide bénéficier d’une baisse des coûts sur votre complémentaire santé, des tarifs médicaux, ainsi que certains soins de prothèses dentaire et auditive.

Bénéficiez de la CMU-C dédiée aux chômeurs

Nul besoin de verser des cotisations, la CMU-C vous couvre gratuitement. En effet, il existe des assurances santé qui exonèrent totalement les cotisations en cas de chômage. Cet avantage est marqué sur votre contrat, vous avez donc la possibilité d’informer votre mutuelle afin qu’elle stoppe votre cotisation. Autrement dit, la CMU-C s’occupe de prendre en charge totalement vos dépenses et frais liés à votre santé, y compris les soins dentaires, prothèses auditives, achat de lunettes, etc. Donc, en cas de consultation médicale par exemple, votre médecin n’a pas le droit vous exiger de payer son honoraire sauf en cas de volonté particulière de votre part. Un autre avantage est que dans le cas où vous êtes hospitalisé, tous les frais journaliers, médicaments, analyses médicales sont prises en charge sans limitation de durée.

 

Comment fonctionne le remboursement mutuelle ?
Comment étudier les offres de mutuelles ?